Browsing Category

COOK

COOK

Gâteau crémeux chocolat et caramel beurre salé

Bon, il fait beau, on fait toute gaffe à ce qu’on mange, on flâne sur les boutiques en ligne de fringues d’été, on rêve de plages, de teint halé, de cocktails fruités et de bikini…c’est donc dans cette lignée que j’ai décidé d’écrire un article sur une recette de gâteau healthy vegan light sans gluten qui ravira vos papilles {joke inside} !!

En vérité, c’était mon anniversaire il y a peu, et j’avais décidé d’épater ma famille en réalisant le « Chocolate pavlova » de Elodie’s Bakery : une tuerie visuelle qui paraissait exquise ! Mais j’oubliais vite que le thermostat de mon four faisait des siennes. Les deux disques de meringues ont donc vite été réduits à deux cercles cramés et secs. Il me fallait donc improviser et vite ! J’ai donc remplacé la meringue par du gâteau de Savoie ; pour une question de goût, j’ai préféré nappé le gâteau avec du caramel beurre salé ; et pour les dents de tout le monde, j’ai pris la décision de ne pas ajouter de daims ! Cette recette est donc fortement inspirée de celle d’Elodie, et n’est qu’une pâle imitation de sa réalisation qui ne lui arrive certainement pas à la cheville. Mais ma famille a A D O R É !

Ingrédients :

– pour le gâteau de Savoie au chocolat :
180 g de sucre
4 oeufs
60 g de maïzena
40 g de farine
1 sachet de sucre vanillé
3 cuillères à soupe de cacao amer non sucré

– pour la crème au mascarpone :
250 g de mascarpone
2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
5 cuillères à soupe de sucre glace

– pour la garniture :
des Maltesers
des noix de décan grillées

– pour le caramel beurre salé :
180 g de sucre en poudre
110 g de beurre
5 pincées de sel de Gérande
20 cl de crème fleurette

Préparation :

1) Réaliser le gâteau de Savoie au chocolat :
Préchauffer le four à 180°C. Séparer les blancs des jaunes d’oeufs. Mélanger vivement les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le sucre vanillé, la farine et la maïzena. Monter les blancs en neige ferme et les incorporer délicatement à la préparation. Enfourner pour 30 minutes, puis laisser tiédir.

2) Pendant la cuisson, préparer la crème mascarpone :
Battre le mascarpone avec le sucre glace, puis lorsque le mélange est homogène, ajouter la crème fraîche. Réserver au frais.

3) Préparer le caramel beurre salé :
Dans une casserole, faire chauffer tout doucement la crème fleurette. Dans une autre casserole, faire fondre le beurre, le sel et le sucre à feu doux, sans cesser de remuer avec une cuillère en bois ou silicone. Et il faut ici s’armer de patience ! Le mélange va connaître toutes les textures imaginables mais à force de persévérance, il va finir par être épais et homogène. Retirer la casserole du feu et y ajouter la crème. Bien mélanger et laisser tiédir.

4) Procéder au montage :
Partager le gâteau en deux disques. Déposer un disque dans un plat ou une assiette, puis ajouter de la crème mascarpone, des Maltesers et des noix de pécan grillées. Recouvrir du second disque de gâteau et ajouter le reste de la crème, des Maltesers et des noix de pécan. Afin de finaliser gracieusement et « gourmandisement » votre préparation, napper généreusement le gâteau avec le caramel beurre salé.

J’espère que cette recette vous plaira 😉

Je vous souhaite une très bonne semaine !

KISS

COOK

Aubergines à la Libanaise

La cuisine libanaise est une de mes cuisines préférées : elle est savoureuse, fine, goûteuse et généreuse. J’apprécie plus particulièrement les « mezzé », les innombrables assortiments de mets que l’on partage entre amis : taboulé, houmous, falafels, grillades kaftas, sambousseks. Parmi ceux-ci, il y a les aubergines … mmmmhhh je ne connais malheureusement pas le nom exact mais il s’agit d’aubergines cuisinées et consommées »froides » que l’on déguste sur du bon pain. Une CHANCE est d’avoir eu un collègue de travail libanais qui savait bien cuisiner ! Entre un coup de téléphone et une pause café, il m’a livré les secrets de la recette que je me suis empressée de gribouiller sur un bout de papier. Voici la recette :

(attention, à préparer la veille)

photo

Ingrédients

– Trois belles aubergines
– Trois gousses d’ail émincées
– Deux échalotes émincées
– Trois tomates crues épluchées et vidées
– Trois cuillères à café de jus de citron
– Huile de tournesol
– Sel, poivre

Préparation

– Éplucher les aubergines en « rayures », puis les couper en gros dès.
– Dans une poêle huilée, jeter les aubergines ainsi que l’ail et les échalotes émincés
– Saler, poivrer, bien mélanger et faire cuire quelques minutes à feu moyen
– Ajouter le jus de citron. Couvrir et découvrir de temps en temps la poêle
– Lorsque les échalotes sont ramollies, ajouter les tomates
– Saler, poivrer, huiler
– Bien mélanger, puis couvrir afin de laisser cuire les tomates
– Dès que l’aubergine est devenue molle et de couleur marron, arrêter la cuisson
– Réserver et couvrir la préparation, la laisser reposer toute la nuit
– Déguster pour l’apéritif !

Ça ne paye pas de mine mais cette préparation est assez longue ! De plus, la nuit de repos est indispensable car elle permet aux aubergines de mariner et aux autres ingrédients de libérer tous leurs arômes. Mais le résultat est là ! En tout cas, chez moi ça a eu un succès fou !

KISS